Tour d’Ivoire

Le prix « Tour d’Ivoire » est un prix qui est attribué chaque année par les membres de l’association à un jeune auteur de BD ayant publié au plus 3 albums complets, pour son album paru dans l’année précédent le festival.

Qui sera la « Tour d’ivoire 2024 » ? Vous le saurez le samedi 14 septembre 2024 en venant au festival.

Des précisions ici et la liste des anciens prix ici

Tour d'ivoire 2023


Étienne Gerin est la « Tour d’Ivoire 2023 » avec l’album « Speed Ball » aux Éditions Sarbacane sur un scénario de Florian Pigé

Nos finalistes 2023


- Plastok - T1 L'empoisonnement - Editions Glénat -

Nicolas Signarbieux

et Maud Michel

- Recette de famille - Editions Glénat -

James Albon

- Nettoyage à sec - Editions Rue de Sèvres -

Joris Mertens

Année 2022

Jim Bishop


JIM BISHOP est la « Tour d’Ivoire 2022 » avec l’album « Lettres perdues » aux Éditions Glénat.

Jim Bishop se lance dans la bande dessinée en publiant en 2015 son premier album Nubo, le gardien nuage (Editions Bonstre). En 2017, on le retrouve au scénario de la série humoristique Jill & Sherlock (Ankama Éditions).

En 2021, il signe sa première bande dessinée chez Glénat, Lettres perdues. Ce drame mélancolique qui marquera les âmes les plus sensibles est salué par la critique et le public. Élu par les membres de l’association en juillet 2022 pour n’être dévoilé que lors du festival, il est Talent Cultura 2022/2023 en septembre, remporte le Prix de la BD France Bleu ainsi que le Prix BD lecteurs.com de la fondation Orange.

Quelques jours avant notre 18éme édition, son tout nouvel album sort chez Glénat :

Mon ami Pierrot un roman graphique bouleversant, une œuvre subtile qui nous hante longtemps après la dernière page, sur les dangers de la passion et la fin de l’innocence.

inspiration texte (c) éditions Glénat

Nos finalistes 2022


- Contrapaso - T1 Les enfants des autres - Editions Dupuis -

Teresa Valero

- Les étoiles s'éteignent à l'aube - Edition Sarbacane -

Vincent Turhan

Année 2021

L'atelier Sentô


L’atelier Sentô est élu « Tour d’Ivoire 2021 » avec l’album « La fête des ombres« , tome 1, Éditions Issekinicho.

L’atelier Sentō est un studio d’artistes français fondé en 2012 et composé de Cécile Brun et d’Olivier Pichard.

 

Nos finalistes 2021


- Yojimbot - T1 - Editions Dargaud -

Sylvain Repos

- Megafauna - Editions Sarbacane -

Nicolas Puzenat

Année 2020

Félix Delep


Félix Delep est élu « Tour d’Ivoire 2020 » avec l’album « Miss Bengalore« , tome 1 de le série « Le château des animaux » scénarisé par Xavier Dorison.

Pour Félix Delep, il s’agit de son tout premier album. Il est édité chez Casterman.

Nos finalistes 2020


- Un monde en pièce - T2 -

Ulysse et Gaspard Gry

- Nothin' personal - Just business -

Andre

- Fille et Loup -

Roc Espinet

Année 2019

Stéphane Fert


L’album « Peau de Mille Bêtes » est élu « Tour d’Ivoire 2019 ». C’est le troisième album de bande dessinée de Stéphane Fert, scénariste, dessinateur et coloriste, mais son deuxième en solo.

Nos finalistes 2019


- The Golden Path -

Batiste Pagani

- Servir le Peuple -

Alex w. Inker

Année 2018

Benoit Dahan


Co-scénariste et dessinateur de « Psycho-Investigateur 2 : L’héritage de l’Homme-Siècle » aux éditions Petit à Petit.

Benoit Dahan, scénariste, dessinateur et coloriste, vit à Paris. Après des études d’Arts Graphiques à l’ESAG, il se lance dans l’illustration de presse (Le Monde, Libération, Le Point, Science et vie junior…) et de livres jeunesse.

« L’héritage de L’homme-siècle », élu « Tour d’Ivoire 2018 », est son deuxième album de bande dessinée qu’il a réalisé avec son ami Erwan Courbier.

Nos finalistes 2018 :


- La valise -

Morgane Schmitt-Giordano, Diane Ranville & Gabriel Amalric

- Ceux qui restent -

Alex Xöul

- Bangalore -

Simon Lamouret

Année 2017

Philippe Valette


Philippe Valette, né à Béziers, a grandi à Lyon et réside à Paris. Après un bac en Arts Appliqués, il obtient un DMA en cinéma d’animation. Pendant plusieurs années, il travaille dans les domaines qui le passionnent : le cinéma, l’animation et les jeux vidéo.

Il décide ensuite de se tourner vers la bande dessinée. Il commence alors à dessiner « Georges Clooney » sur son blog avec une boîte de huit feutres,  un exercice d’expérimentation. Ses idées de situations et de dialogues s’inspirent de tout ce qu’il consomme au quotidien : films, séries, livres, jeux vidéo, actualités, vidéos et images insolites …

En 2017 sort son troisième album « Jean Doux et le mystère de la disquette molle » couronné par une « Tour d’ivoire ».

Nos finalistes 2017


- Famille nombreuse -

Chadia Chaïbi Loueslati

- Goupil ou face -

Lou Lubie

- De rien -

Geoffroy Monde

Année 2016

Mobidic


Mobidic est « Tour d’Ivoire 2016 » avec l’album « Roi Ours » aux éditions Delcourt.


Année 2015

Benjamin Renner


Avec son album « Le grand méchant renard » paru aux éditions Delcourt, Benjamin Renner est « Tour d’Ivoire 2015« .


Année 2014

Jean Dytar


Prix « Tour d’Ivoire 2014 » pour ‘La vision de Bacchus » de Jean Dytar aux éditions Delcourt.


Année 2013

Alexandre Clérisse


C’est « Souvenirs de l’empire de l’atome » d’Alexandre Clérisse et Thierry Smolderen aux éditions Dargaud qui est Tour d’ivoire 2013.


Année 2012

Sébastien Morice


Sur un scénario de Didier Quella-Guyet, l’album « Papeete 1914, Rouge Tahiti » dessiné par Sébastien Morice a obtenu le prix Tour d’ivoire 2012.


Année 2003

Philippe Squarzoni


« Garduno, en temps de paix » de Philippe Squarzoni aux éditions Les Requins Marteaux est la Tour d’ivoire 2003